Battle de mascaras 1: Helena Rubinstein Lash Queen Sexy Blacks Waterproof VS Urban Decay Supercurl curling mascara

15 Jan

Je ne sais pas vous, mais moi, pour le moment, j’accumule les mascaras. J’en reçois dans une deauty, dans un swap, dans un coffret de parfum, un coffret de maquillage, bref je commence à en avoir énormément. Et c’est là que l’idée m’est venue…

Pourquoi ne pas faire une battle entre mes mascaras pour voir lequel sera le plus beau ?

Battle1

Je commence la série de battles par celui que je mettais quotidiennement avant d’en recevoir tant d’autres : le Helena Rubinstein Lash Queen Sexy Blacks Waterproof  et le premier qui m’est tombé sous la main : l’Urban Decay Supercurl curling mascara.

hropen

Le Helena Rubinstein promet un volume push-up et des courbes provocantes. Le flacon est d’une couleur dorée plutôt mate recouverte de dentelle noire.brossehr

La brosse est inédite et brevetée : large au début, fine au milieu et large à la fin, elle est appelée brosse 90-60-90 et permet de gainer les cils.

Le mascara coûte environ 30 €

Face à ce mascara, l’Urban Decay.

ud

L’Urban Decay nous promet des cils recourbés et allongés un à un. Le flacon est gris foncé métallisé avec des motifs noirs.

brosseud
La brosse en caoutchouc est incurvée et permet de séparer les cils un à un pour un regard intense.

Le mascara full size coûte environ 26 € (attention, sur mes photos, ce n’est pas le full size).

Voici mes cils avant l’application:

neutreTrès courts, fins, on ne les voit presque pas.

Les voici après l’application avec à gauche l’Urban Decay et à droite le Helena Rubinstein:

fermés

ouverts

Ce que j’en pense :

Pour l’Urban Decay, il allonge et recourbe bien les cils, les sépare bien, il n’y a pas de paquet et il a plutôt bien tenu durant la journée. Je n’aime pas spécialement sa brosse, car je suis plus habituée aux brosses en « poils » mais je pense que ce n’est vraiment qu’une question d’habitude et que je pourrais m’adapter.

Pour le Helena Rubinstein, je suis évidemment folle du packaging, mais au-delà de ça, je le trouve agréable à porter et je n’aurais jamais remis ses qualités en doute avant ce test. En effet, je le trouvais parfait : il allonge plutôt bien et on peut dire que les cils sont recourbés, mais voilà, depuis que j’ai vu la photo avec les deux mascaras, je me rends compte qu’il recourbe certes, mais ne coiffe pas spécialement les cils. On dirait qu’il y a des cils plus bas que les autres, certains ne suivent pas le sens des autres. Ça donne un effet un peu négligé. Ce qui n’est pas le cas avec l’Urban Decay.

Pour ce qui est du démaquillage, je ne peux pas vraiment les comparer. En effet, l’Helena Rubinstein étant waterproof il est tout de même un peu plus difficile à démaquiller mais ça, c’est normal.

Finalement, les jours où je n’aurai pas besoin d’un mascara waterproof, il se peut que je remplace mon Lash Queen Sexy par le Supercurl curling.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

3 Réponses to “Battle de mascaras 1: Helena Rubinstein Lash Queen Sexy Blacks Waterproof VS Urban Decay Supercurl curling mascara”

  1. Pakiiii 16 janvier 2013 à 16:11 #

    J’crois l’Urban Decay l’emporte haut la main là!

    • sumidea 16 janvier 2013 à 16:21 #

      C’est aussi l’impression que j’ai :p
      Merci 🙂

  2. TheLittleJ 16 janvier 2013 à 20:55 #

    C’est vrai que le packaging du Helena Rubinstein est magnifique mais vu le résultat le mascara Urban Decay est en soi beaucoup plus efficace. En tout cas, pour moi le rendu est bien meilleur.
    Bisous,
    http://thelittle-j.blogspot.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s